tip

 

Le Réseau des Églises vertes vous autorise à reproduire ces capsules dans votre publication à condition de citer la source (www.EglisesVertes.ca). Vous pouvez également copier l'image ci-haut "Capsule écolo".

 

 

Décembre (1)

 

« Voici le signe qui vous permettra de le reconnaître : vous trouverez un enfant enveloppé dans des langes et couché dans une mangeoire. » (Luc 2, 12)

 

 

C’est le Temps de l’Avent, au terme duquel, à Noël, le Messie viendra humblement, enveloppé dans les langes. L’une de nos traditions du temps des fêtes est d’offrir des cadeaux bien enveloppés aux gens que nous aimons. Malheureusement, le papier d'emballage cause de la coupe de dizaines de milliers d’arbres (qui est simplement jeté par la suite).
Cette année, trouvons des alternatives pour envelopper nos cadeaux. Par exemple, nous pouvons utiliser du papier journal ou de vieilles affiches. Certains utilisent des serviettes qui pourront être réutilisées ou d’autres préfèrent les sacs-cadeaux qui s’offrent bien à nouveau. Quand vous envelopperez vos cadeaux cette année, soyez créatifs pour que nos forêts ne soient pas coupées inutilement.

 

 

 

Décembre (2)

 

« Les mages entrèrent dans la maison et virent l’enfant avec sa mère, Marie. Ils se mirent à genoux et adorèrent l’enfant; puis ils ouvrirent leurs bagages et lui offrirent des cadeaux : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. » (Mt 2, 11)

 

 

En s’approchant de Noël, le magasinage s’intensifie avec les stationnements achalandés et les centres d’achat débordés. Plusieurs se découragent et ne prennent plus plaisir à offrir des cadeaux. Les plus écolos se sentent déchirés à offrir autant de cadeaux en sachant que l’impact de cette consommation effrénée est la dégradation de l’environnement.

 

En magasinant un cadeau pour l’être cher cette année, posez-vous ces questions :

  • Est-ce que la personne a vraiment besoin de ce cadeau? Est-ce utile ou signifiant?
  • Quel sera l’impact environnemental en achetant ce cadeau? (Emballage, transport à partir du lieu de production, matériaux de fabrication, etc.)
  • Quel sera l’impact social en achetant ce cadeau? (Conditions des travailleurs, économie locale, aide aux personnes exclues, financement d’un organisme, etc.)

 

 

Décembre (3)

 

« Un homme offrit un grand repas auquel il invita beaucoup de monde. À l’heure du repas, il envoya son serviteur dire aux invités : ‘Venez, car c’est prêt maintenant.’ » (Luc 14, 16-17)

 

 

Jésus s’est souvent servi de l’image d’un banquet ou d’une célébration pour comprendre comment Dieu nous offre une vie remplie de joie. En ces dimanches du Temps de l’Avent où la joie de Noël se fait sentir, réfléchissons comment notre banquet est un témoignage de notre amour en Dieu créateur.
Pendant cette saison de réjouissances où nous organisons des fêtes, tentons de conserver un esprit de simplicité et de durabilité. Servez la nourriture sur des plats réutilisables. Si vous servez des produits locaux ou biologiques, assurez-vous que vos invités le savent. Finalement, conservez vos décorations pour l’année suivante.
Dans l’esprit du Temps des Fêtes, faisons aussi un cadeau à la Création!

 

 

 

Décembre (4)

 

« Bientôt, je conclurai une alliance nouvelle avec le peuple d’Israël et le peuple de Juda. » (Jérémie 31, 31)

 

 

Nous vivons un temps de l’année où se nouent de nouvelles alliances. Nous sommes à nouveau témoins de la venue du Messie parmi nous, et nous faisons nos résolutions pour la nouvelle année. Nous sommes aussi invités, cette année, à faire une nouvelle alliance avec Dieu, Créateur de l’univers. Jetez un coup d’œil au site www.myfootprint.org pour mieux identifier les changements qui s’imposent pour vivre en meilleure harmonie avec l’environnement. Prenons des engagements pour agir en gardiens de la Création.

 

 

 

Décembre (5)

 

« C'était un arbre magnifique, à la taille élevée, aux branches étendues. » (Ezekiel 31, 7)

 

 

Quel sapin de Noël choisir? Artificiel ou naturel? Si vous comptez garder le même sapin artificiel pendant au moins 15 ans, cette réutilisation peut être une bonne idée. Sinon, le sapin naturel cultivé offre l’avantage d’avoir absorbé du CO2 pendant sa vie et de ne pas avoir été soustrait d’une forêt, perturbant la niche écologique. Plusieurs villes offrent de prendre ces arbres au début janvier pour les réduire en paillis.
La solution la plus écologique demeure une plante en pot, comme un petit conifère. Cette plante peut donner de la verdure intérieure pendant l’hiver et être transplantée au printemps pour aider au reboisement. Une école, un parc, une église pourrait vous remercier pour cet arbre.

 

 


Décembre (6)

 

« Quant à la décoration d’or sur la façade du temple, il l’enleva en entier. » (1 Maccabée 1, 22)

 

Les décorations de Noël pour l’extérieur de la maison réjouissent le cœur des passants dans le mois sombre de décembre, mais comment témoigner aussi de son souci écologique. D’abord, éviter les excès, notamment au niveau de la consommation d’électricité. Par exemple, les structures gonflables nécessitent beaucoup d’énergie.
Optez pour une quantité raisonnable de lumières de Noël de type DEL (diodes électroluminescentes). Elles consomment 90% moins d’énergie qu’une ampoule de même luminosité. De plus, éteignez ces lumières au moment d’aller dormir ou installez une minuterie qui les éteindra au plus tard à minuit. Réjouissons-nous tout en prenant soin de la Création et en économisant l'énergie.

 

 


Décembre (7)

 

« Viens avec moi dans la maison, allons manger quelque chose. Ensuite je te ferai un cadeau. » (1 Rois 13, 7)

 

 

Votre famille vit-elle de surplus ou de manque?
La Guignolée, vieille tradition de la Nouvelle-France (et de la France médiévale) consistait à chanter aux portes, la veille du Nouvel An, pour demander de la nourriture. Généralement, les paroisses catholiques ont conservé cette tradition de partage, et d’autres Églises l'ont développé, comme l’Armée du Salut.
Le « Dimanche des cadeaux blancs » est plus typique des Églises protestantes. Elle consiste à demander aux enfants de trouver un jouet dont ils ne servent plus, et de l’emballer dans une boîte avec du papier blanc. Cette pile de jouets réutilisés est accumulée lors d’un dimanche de l’Avent et sert à réjouir les enfants plus démunis.
Est-ce le temps de vous départir de certains objets pour partager avec ceux qui ont moins?

 

 

 

Décembre (8)

 

« Son activité produit une richesse inépuisable. » (Sagesse 8, 18)

 

 

Imaginez notre monde moderne sans électricité. Impossible! Et quel appareil est plus écologique : avec fil électrique ou à piles électriques? Un petit appareil qu’on branche dans la prise murale a un moindre impact environnemental qu’un appareil similaire qui fonctionne à piles électriques. Limitez vos achats d’appareils sans fil. Si vous préférez un appareil à pile (ex. : réveille-matin, rasoir, caméscope, téléphone), choisissez des piles rechargeables. Même si le prix à l’achat est plus élevé, l’économie à la longue est substantielle. Puis un jour, il faudra jeter cette pile. Évidemment, il faut la placer dans un bac spécialement conçu pour le recyclage des piles électriques. L’acide et les métaux lourds serviront à concevoir de nouvelles piles. Voilà une habitude durable qui rend cette richesse presque inépuisable.

 

 

 

 

(Retour à la page d'accueil des capsules)