Les Églises vertes en expansion vers l’Ouest

 

Calgary, 20 février 2017 - Norman Lévesque, directeur du Réseau des Églises vertes, revient d’un deuxième séjour en Alberta afin d’étendre le réseau vers l’Ouest canadien. Il a offert une dizaine de conférences en 10 jours, et il a rencontré des pasteurs et membres de diverses Églises lors d’un événement œcuménique de deux jours intitulé « GROUNDED : Faith, Mission and Caring for Creation » dont le Réseau des Églises vertes était un partenaire. Cet événement était une première dans cette province de ranchs et de pétrole.  
 
Les 17 et 18 février, la Grounded Conference a rassemblé près de 90 personnes pour discuter de l’écothéologie et des moyens pratiques de réduire l’empreinte écologique de leur église locale. Cet événement portait les mêmes objectifs que les trois Colloques des Églises vertes, organisés par le Réseau des Églises vertes, à Montréal (2010), Drummondville (2012) et la ville de Québec (2015). M. Lévesque a participé à un panel avec six autres pasteurs, présentant les bénéfices que des Églises de diverses confessions travaillent ensemble pour prendre soin de la Création. Il a également donné deux conférences, l’une sur l’encyclique Laudato Si’ et l’autre sur les outils offerts par le Réseau des Églises vertes
 
Grâce à ces rencontres, de nouvelles collaborations sont à l’horizon avec l’organisme « A Rocha », un organisme œcuménique basé à Vancouver où des chrétiens font de l’agriculture biologiques et restaurent des habitats naturels. Une discussion avec M. Jeremy Bell de l’Association des Baptistes de l’Ouest canadien a aussi permis d’ouvrir des portes vers une confession chrétienne sous-représentée dans le Réseau des Églises vertes. Ces deux organisations ont signifié leur désir de promouvoir l’organisme en Colombie-Britannique. 
 
Le diocèse catholique de Calgary a invité M. Lévesque à donner des conférences dans plusieurs églises catholiques lors de la semaine précédant la Grounded Conference, notamment à Medecine Hat, Lethbridge et Calgary. Huit églises catholiques ont bénéficié de ces ateliers, dont plusieurs se sont engagées à s’enregistrer au Réseau des Églises vertes dans les semaines qui viennent. L’enthousiasme était palpable dans ces communautés chrétiennes prêtes à passer à l’action. D’ailleurs, le Centre pastoral du Diocèse de Calgary sera également enregistré au Réseau bientôt.  Et, parmi ces personnes rencontrées, certaines se sont montrées intéressées à devenir des représentantes régionales. 
 
Quel clin d’œil de voir qu’en cette année du 150e anniversaire du Canada, notre organisme amorce son expansion vers l’ouest ! La « terre de nos aïeux » sera de plus en plus protégée par les chrétiens qui y habitent. 
 


L'ÉVÊQUE AUTOCHTONE DE L'ÉGLISE ANGLICANE DU CANADA
AU PROCHAIN FORUM DES ÉGLISES VERTES 

Ottawa, 13 février 2017 – Le Forum des Églises vertes qui se tiendra le 11 mai prochain à l’Université Saint-Paul à Ottawa, accueillera un conférencier principal renommé : le Très Révérend Mark MacDonald. Il donnera le discours intitulé «Célébrer l'Esprit de la Création». Le Très Révérend Mark MacDonald est devenu le premier évêque national autochtone de l'Église anglicane du Canada en 2007. Il est un franciscain du tiers ordre. Il a contribué à de nombreuses publications, y compris « Holy Ground: A Gathering of Voices on Caring for Creation » 
 
Le Forum aura pour thème : « Célébrons l’Esprit de la Création ». Le verbe « célébrer » est un écho aux célébrations du 150e anniversaire du Canada qui se déroule dans la capitale. Le mot « Création » est le terme que les croyants utilisent pour parler de la nature et de la terre de nos aïeux. Ce Forum se veut une action de grâce pour la beauté et la grandeur de l’œuvre de Dieu, d’un océan aux deux autres.
 
La journée débutera avec la conférence principale par l'évêque anglican Mark MacDonald et elle sera suivie tout au long de la journée d’ateliers sur des thèmes reliés à l’éducation, la spiritualité et l’action. Pendant le dîner écologique, il sera possible de visiter des kiosques de divers organismes œuvrant en faveur de l’intendance de la Création. La journée se terminera par une belle célébration œcuménique. 
 
Ce quatrième Forum organisé par le Réseau des Églises vertes a lieu après ceux de Montréal (2010), Drummondville (2012) et Québec (2015). Bien que le Réseau des Églises vertes soit né à Montréal en 2006 et compte plus de 60 communautés chrétiennes, sa mission s’étend à tout le Canada. Le choix de la capitale canadienne pour le Forum 2017 était évident. 
 
Il sera possible de s’inscrire au Forum à compter du mois de mars. 
Pour plus d’information visitez http://forum.eglisesvertes.ca  ou contactez-nous 1-844-490-6464
 



Le Carême est une période de l’année où l’on tente de vivre un peu plus sobrement, inspiré par le jeûne complet de 40 jours que Jésus a fait dans le désert. Au moment où l’œuvre de Dieu est menacé, les chrétiens sont invités à se convertir et à changer leurs comportements pour réduire leur empreinte sur la Création.

 

Serait-il possible de diffuser cet outil dans vos milieux?

Il est possible de télécharger ce calendrier GRATUITEMENT à partir de la page internet suivante :

 

http://careme.eglisesvertes.ca

 

Tel qu’indiqué sur le Calendrier du Carême 2017, vous pouvez aussi vous inscrire à l’infolettre, aimer notre page Facebook et nous suivre sur Twitter pour vivre une expérience du Carême comme vous ne l’avez jamais vécu.

 

Ce Calendrier du Carême 2017 est envoyé partout au Canada à tous les regroupements d’Église, incluant les écoles de toutes les confessions chrétiennes. Les plus vieux y verront une manière inspirante et concrète de vivre le Carême. Les plus jeunes pourront partager facilement ce qu’ils croient grâce aux mots-clics (#) sur les réseaux sociaux.

 

Notre équipe vous souhaite un bon Carême, inspirant et écologique!



LA MINISTRE FÉDÉRALE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
AU PROCHAIN FORUM DES ÉGLISES VERTES 

Ottawa, 10 janvier 2017 – Le Forum des Églises vertes qui se tiendra le 11 mai prochain à l’Université Saint-Paul à Ottawa, accueillera une invitée de marque : l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’environnement et du changement climatique du Canada. Sa participation est le signe de son soutien aux Églises canadiennes de toutes confessions en tant que sources de réflexion spirituelle et morale afin de les aider à réduire leur empreinte écologique. En plus d’échanger avec les participants, elle dira quelques mots au début de la journée. 
 
Le Forum aura pour thème : « Célébrons l’Esprit de la Création ». Le verbe « célébrer » est un écho aux célébrations du 150e anniversaire du Canada qui se déroule dans la capitale. Le mot « Création » est le terme que les croyants utilisent pour parler de la nature et de la terre de nos aïeux. Ce Forum se veut une action de grâce pour la beauté et la grandeur de l’œuvre de Dieu, d’un océan aux deux autres.
 
La journée débutera avec la conférence principale, par une personne renommée pour son implication spirituelle et écologique, et elle sera suivie tout au long de la journée d’ateliers sur des thèmes reliés à l’éducation, la spiritualité, et l’action. Pendant le dîner écologique, il sera possible de visiter des kiosques de divers organismes œuvrant en faveur de l’intendance de la Création. La journée se terminera par une belle célébration œcuménique. 
 
Ce quatrième Forum organisé par le Réseau des Églises vertes a lieu après ceux de Montréal (2010), Drummondville (2012) et Québec (2015). Bien que le Réseau des Églises vertes soit né à Montréal en 2006 et compte plus de 60 communautés chrétiennes, sa mission s’étend à tout le Canada. Le choix de la capitale canadienne pour le Forum 2017 était évident. 
 
Il sera possible de s’inscrire au Forum à compter du mois de mars. 
Pour plus d’information visitez http://forum.eglisesvertes.ca  ou contactez-nous 1-844-490-6464
 

Collaboration avec Environnement Canada


15 novembre 2016, Ottawa - Le directeur du Réseau des Églises vertes, M. Norman Lévesque, sort d'une première rencontre exploratoire avec un haut-fonctionnaire du Ministère de l'environnement et du changement climatique à Ottawa. La ministre, l'honorable Catherine McKenna a lancé cette invitation à la fin septembre à notre organisme, car "les églises sont une sphère de notre société souvent oubliée dans l'éducation environnementale". 

La rencontre portait d'abord sur l'évaluation des besoins actuels des églises en matière d'environnement. D'abord, la sensibilisation à l'enjeu des changements climatiques et la possibilité de développer un outil qui rejoint les intérêts des croyants. Ensuite, une discussion au sujet des besoins des bâtiments et la nécessité d'offrir des audits énergétiques aux églises afin qu'elles passent ensuite à l'action. Ces portes sont maintenant ouvertes et il y aura la possibilité de développer des projets en ce sens dans les mois à venir. 

M. Lévesque a également invité la Ministre McKenna au prochain Colloque des Églises vertes, en mai 2017, qui aura lieu à Ottawa. Elle tient ardemment à y être, afin de démontrer son soutien aux églises qui entament un virage vert.

Églises vertes en Alberta


8 novembre 2016, Calgary – Le directeur du Réseau des Églises vertes, M. Norman Lévesque, revient d’une semaine en Alberta (1er au 8 novembre 2016) pour faire connaitre l'organisme. Il fut d’abord invité par le CEFFA (ceffa.ca) pour animer un atelier lors du Congrès de la foi. Cet atelier a permis de faire connaitre le movement à des francophones croyants de partout dans la province. À noter que M. André Beauchamp, théologien, environnementaliste et membre du conseil d’administration des Églises vertes présentait la conférence d’ouverture.

À Calgary, M. Lévesque a invité les membres de l’Église Sainte-Famille de se joindre au Réseau des Églises vertes. Il a également participé à la célébration du dimanche de l’Église unie Robert McClure et plus de 40 personnes sont restées pour vivre l’atelier Églises vertes. La pasteure Kelly Osgood s’est réjoui de la participation de quelques catholiques, membres de Développement et Paix, lors de cet atelier. Cette église a déjà un jardin communautaire d’une quarantaine de lots. Impressionnant !  

À Edmonton, M. Lévesque a animé un atelier à des fidèles de l’Église Saint-Thomas-d’Aquin, qui désirent ardemment prendre soin de la Création de Dieu. L’entrée de cette église comporte déjà un support à vélo, facile à trouver grâce aux couleurs vives.
 
M. Lévesque a aussi visité les bureaux diocésains des catholiques et des anglicans de Calgary, ainsi que le consistoire de l’Église unie lors de son séjour. La visite d’autres églises était souhaitée, mais n’a pas été possible. Ces rencontres donneront l’occasion de futures collaborations, notamment pour animer une série d’ateliers en février 2017. 
 
Notre directeur a également profité de ce voyage pour aller une journée dans les Rocheuses canadiennes afin de se procurer un livre sur la fonte des glaciers canadiens, un objet pourtant rare à trouver. Cette ressource servira notamment à un futur outil d’éducation aux changements climatiques. 
 
Une semence du Réseau des Églises vertes vient d’être semée en cet automne 2016. Demandons au Seigneur qu’il le fasse fructifier.

Un nouveau site web pour le Réseau des Églises vertes

www.EglisesVertes.ca

 

Laval, 11 août 2016 – Le Réseau des Églises vertes s’offre un nouveau site internet pour célébrer son 10e anniversaire. Le nouveau site web est une source d’information incontournable pour ceux qui veulent entamer le virage vert de leur communauté chrétienne, ainsi que d’être en mesure d’enregistrer leur communauté religieuse au sein du Réseau. Beaucoup d’énergie a été investie pour rendre le nouveau site web plus attrayant, intuitif et facile à naviguer par les usagers. Grâce à ce nouveau site internet, il est maintenant plus facile de localiser les communautés religieuses enregistrées partout au Canada, soit par catégorie, par province ou par confession.

 

Le site web contient différentes ressources en naviguant dans les onglets nommés « spiritualité », « éducation » et « action » et il contient des outils pour aider les églises à poursuivre le cheminement dans les domaines de l’écologie et l’éco-spiritualité. De plus, il contient des articles racontant les réalisations de chacune des églises enregistrées. Finalement, le nouveau site web contient une section « Nouvelles », oὺ il est possible de consulter tous les communiqués de presse du Réseau des Églises vertes.

 

Pour aller plus loin, le Réseau des Églises vertes offre une Trousse et un DVD éducatif. De plus, les visiteurs du site peuvent explorer les conférences organisées par le Réseau, avec les contributions de plusieurs conférenciers, ainsi que l’opportunité d’inviter Norman Lévesque qui animera dans votre milieu une conférence, un atelier ou une formation. Le nouveau site web rend possible l’accès à la boutique en ligne pour commander du café équitable Églises vertes, des tasses, et des outils éducatifs. Avec le nouveau site internet, le Réseau des Églises vertes souhaite offrir une expérience simplifiée et attrayante aux communautés religieuses enregistrées, et ainsi encourager l’enregistrement de nouvelles églises.

 

-30-

Un Montréalais à la Nouvelle-Orléans ...

NOUVELLE- ORLÉANS (ÉTATS-UNIS) / LAVAL (CANADA), 22 Juin, 2016 - Un jeune Montréalais, Norman Lévesque, et 60 chefs religieux se sont réunis en Nouvelle Orléans (Louisiane, États-Unis)pour une formation en leadership et bien plus encore. La session du 20 au 24 juin est un rassemblement de nombreuses voix et perspectives en coalescence vers un réseau puissant et efficace. C’est un rassemblement de chefs émergents qui veulent traduire leurs croyances religieuses dans une action significative pour la protection de l'environnement.La Nouvelle-Orléans et ses environs servent comme salle de classe au cours de la convergence, et ses chefs religieux et communautaires sont les instructeurs et les guides. Tenue à la belle et historique Université de Tulane, la Convergence nord-américaine réunit des dirigeants, âgés de 21 à 35 ans, de diverses traditions religieuses et spirituelles. Les participants apprennent à connaître la justice climatique, visitent des communautés en
Nouvelle Orléans et le Bayou qui ont été dévastés par l'ouragan Katrina et sont encore sous la menace de l'élévation du niveau de la mer. Les participants entendront des comptes de la résilience et les réponses de ces communautés et recevront une formation pour aider à développer les compétences nécessaires pour devenir des meilleurs chefs religieux-environnementaux. Une formation supplémentaire est offerte numériquement avant et après la Convergence pour aider les participants à affiner leur voix et leurs compétences.


La Convergence  de Nouvelle-Orléans fait partie d'une série de Convergences que « Green Faith »tient pour les dirigeants religieux de l'environnement de la génération du millénaire. C’est une suite à la convergence de juin dernier à Rome, où 110 personnes de 30 pays se sont rassemblées. Les organisateurs considèrent Montréal comme un lieu possible pour la convergence de l'année prochaine, avec le Réseau des Églises vertes comme un partenaire majeur.

Café équitable et biologique Églises vertes

 

coffee

 

Églises vertes souhaite vous offrir un geste qui met en valeur notre mission comme organisme environnemental. Nous travaillons en partenariat avec la brûlerie Santropol, située à Montréal, pour vous offrir du café gourmet biologique et équitable. 

En choisissant ce café biologique et équitable, vous aidez les Églises canadiennes à réduire leur empreinte écologique et vous payez un prix juste aux petits producteurs de café biologique d'Amérique latine. 

Ce café est un mélange de cafés provenant de quatre pays: le Nicaragua, la Bolivie, le Guatemala et le Pérou. 

 

Pérou Guatemala Bolivie Nicaragua
Centrale de Caféiculteurs du Nord-Ouest
 
 
 
Association 'Une Seule Voix' de Chajul. 
 
 
 
Coopérative Agricole de Caféiculteurs de San Juan.
 
 
 
Producteurs de Café Certifié Biologique de las Segovias.
 
 
 

 

 

 

 

 

Le Réseau des Églises vertes est fier d'offrir un café équitable certifié par le symbole des Petits Producteurs (SPP.coop). C'est la première certification régie par des producteurs d'Amérique du Sud. Voici pourquoi nous préférons SPP:

  1. Les prix minimums soutenables payables aux producteurs sont déterminés par les producteurs eux-mêmes et sont plus élevés que dans le vieux système (par exemple, c’est US$2.20/lb comparativement à US$1.90/lb). 
  2. Les frais d’administration et de certification payables à la Fondation par les producteurs vendeurs (du Sud) représentent moins du quart de ce que le vieux système exige.
  3. Les frais d’administration et de certification payables à la Fondation par les acheteurs représentent moins de la moitié de ce que le vieux système exige.
  4. Le tiers des frais payé à la Fondation sera réinvesti dans les coopératives inscrites dans le système.
  5. Les inspections des coopératives de producteurs se font dans un esprit d’accompagnement et d’amélioration continue par des certificateurs biologiques locaux bien formés et dûment accrédités.
  6. Les grandes exploitations agricoles, les plantations, ne sont pas admises dans le système. La notion de petit producteur est clairement définie en hectares de terre cultivable.

"Jésus dit: L'ouvrier mérite son salaire" (Luc 10:7)

 

 Pour commander notre café Églises vertes:

 

* Commandez par PayPal ou par téléphone: 1-844-490-6464 

       (ou à Montréal: 450-490-6464)

   

coffee 

CAFÉ ÉQUITABLE

454g, certifié, au profit des Églises vertes  

 

 

CAFÉ ÉQUITABLE

Caisse de 30 sacs, sans frais de livraison   

 

 

Prix unitaire: 12,00$

+ frais de livraison

type
 

Prix unitaire: 11,00$

11$ l'unité, sans frais de livraison